Crâne d' homme bête

"Magie noire

je parcours à loisir ton pentagramme

et mon âme révoltée se perd dans les incantations.

Ton ascension pesante est tout l' art de la destruction.

Aux poètes apathiques

tu donnes l' apocalypse sans lendemain.

Une ode pour la violence,

immense lame entre tes mains,

une ode pour les pacificatrices."

Original en terre cuite

H24/14/18

                                                                atelierlazart