Antinoüs Mondragone

d' après l' original au musée du Louvre, vers 130 après J.C, Italie

L' Antinoüs Mondragone est l' un des plus beaux portraits que nous ont laissé les praticiens de la Rome antique.

Portrait d' un homme avant tout, portrait d' une époque, portrait d' un amour assez fort pour traverser le temps et l' espace.

Antinoüs était un proche de l' empereur Hadrien, certains diront son amant, d' autres son concubin, d' autres encore diront son fils adoptif éligible à la succession impériale, les hypothèses sont multiples et difficilement vérifiables aux yeux de l' histoire.

Après la mort tragique d' Antinoüs dans les eaux du Nil, mort  inattendue et nimbée de mystère,

l' empereur Hadrien va, comme ultime geste d' amour, offrir à son ami l' éternité, telle que la concevait les romains, l' immortalité du souvenir.

 

Immédiatement il va ordonner la construction d' une ville éponyme Antinoopolis sur le lieux même de la découverte du corps.

Il va ensuite instaurer le culte d' Antinoüs, le plaçant au sein du panthéon romain comme guide et intercesseur, comme l' accompagnateur bienveillant  de ceux qui nous ont quitté trop vite, qui sont partis de manière prématurée.

Original en terre cuite, disponible en tirage

H 40

                                                                atelierlazart